17 juillet 2009

"The Office", ou "Le pire avenir".

   Nuit agitée à l'hôtel, avec un savant mix de lits à déplacer d'étage en étage et de tapage nocturne du voisinage, mais comme "nuit agitée à l'hôtel" ça veut dire "une dizaine d'heures à ne rien faire", me voici prêt sur le champ de guerre littéraire, armé pour livrer une bataille supplémentaire devant vos yeux subjugués.    J'aime beaucoup The Office. Non, c'est faux, j'aime The Office, tout court. Paradoxalement, en français de 2009, "j'aime" signifie plus que j"aime beaucoup". Bref.   Et... [Lire la suite]