La semaine dernière je me suis promené dans les rues de ma ville et j'ai assisté à la rentrée des classes de lycéens. Spectacle marrant qui m'a rendu un peu nostalgique du truc. C'est quand même une journée cool, avec la découverte, sous forme de hurlements de panique ou de cris de joie, de sa liste de classe, avec les potes absents ou présents, les filles mignonnes ou non, et puis des profs de merde ou des profs cools qu'on a ou pas, de son emploi du temps... En général il fait beau, on fini très tôt, et on revoit tout le monde après deux mois de trêve sociale. Les couloirs de l'école ne sont pas encore tout à fait redevenus des jungles. Ca me manque un peu.
   Si tout se passe bien, il ne me reste qu'une rentrée scolaire à vivre. Dans deux semaines. Une rentrée à la fac, en plus. J'en n'ai rien à branler, des gens dans ma classe ou non, parce que le concept de "classe" ne veut plus rien dire et parce que de toute façon, ce seront les mêmes que l'année dernière. Très peu d'entre eux me connaissent, j'en connais tout aussi peu, et tout le monde se porte très bien, merci.
   Je hais d'avance l'année qui arrive. Elle va énormement ressembler à celle qui vient de passer, avec en plus tout un tas de saloperies administratives à gérer autour de cette histoire de stage. Ras le cul d'avance.

   J'ai détesté cette année scolaire 2009-2010. J'ai été triste comme rarement, je crois. Cette année, pour moi, c'est n'importe quel soir de janvier, seul dans mon appart, il fait nuit à 17H30, je n'ai rien à faire, et de toute façon rien envie de faire, je suis juste fatigué mais faut que j'aille à la laverie parce que j'ai plus de caleçons propres, et le lendemain j'ai cours à 9H, ça veut dire qu'il faut que je me réveille à 7H30, tout ça pour un truc dont globalement je ne saisis ni les tenants ni les aboutissants. Niveau musique, dans mon appart passe la chanson "Control", de Face Tomorrow.
face_tomorrow_in_the_dark   Ce n'est pas un groupe dont je suis dingue amoureux, mais je les apprécie depuis longtemps. Et sur leur dernier album en date, "In the dark", il y a la suscitée chanson, que vous pouvez aussi écouter sur leur MySpace. Dans le zine que je suis en train de finaliser (sérieusement, la semaine prochaine ce sera bon, je vous en reparle bientôt en détails) je parle de ce syndrome qui touchent certains groupes un peu banals ou médiocres, qui trouvent parfois grâce et génie le temps d'une chanson. Chanson qui n'est même pas un one-hit wonder ou un single bien calibré, mais une vraie chanson vraiment écrite, un truc touchant et puissant, caché dans un album tiède comme un diamant noyé dans un seau de merde.
   "Control" est un peu cette chanson pour Face Tomorrow. Même si le reste de l'album vaut l'écoute aussi.
   Et au-delà de ça, "Control", c'est mon janvier 2010. 18H, il fait nuit, je suis seul, je suis crevé sans comprendre pourquoi et j'écoute ça.